Shop Safe l’appli anti file en trop pour que misanthrope on ne devienne

Les courses. Une nécessité. Une corvée.  Entre ceux qui de-ci de-là divaguent par-ci par-là picorant les échantillons mis à l’épreuve de leur papilles et ceux – dont j’avoue faire parfois partie – sillonnant le magasin comme des poules sans tête à la recherche de LA boîte de sauce tomate je remplis mon caddie.

Cohue, bruit, file interminable. Chaque semaine c’est la même chose. Je suis le Sisyphe de la logistique familiale. Je remplis le frigo et ils le vident. Je remplis et ils vident, je remplis et ils vident… chaque vendredi c’est le même rituel. Je me faufile et fais la file. Chaque vendredi. A la même heure.  Si au moins je pouvais, à défaut d’en être débarrassé, avoir la certitude (même relative) d’exécuter cette tâche dans un calme (même relatif)…

Aujourd’hui j’ai testé Shop Safe, l’appli qui vous informe sur la fréquentation des commerces.  Je l’ai installée sur le téléphone d’un de mes fils – oui parce qu’en fait elle n’est disponible que sur Androïd. Tant pis pour les bonnes poires adeptes de la Pomme. -.  Je clique sur le marqueur pointant le commerce le plus proche de chez moi. Situation: “calme”. J’y vais.

J’ai fait mes courses tranquillement, sereinement. Il était 8h40.  Il est 13h34. Je suis curieux.  Je demande à mon fils de me prêter son téléphone. Il est occupé.  Quelque chose d’hyper important. Je dois attendre 180 secondes. C’est une chance pour toi lecteur car je vais profiter de ce délai pour te faire part d’une information.  Capitale. Le mot caddie est une antonomase.  13h41. Situation: “normale”. Ça marche.

Shop Safe c’est le Waze du pousseur de caddie. Béni sois-tu Cov… nan… faut pousser la charette trop loin au-delà de la borne des limites.  Quand-même.

A la prochaine. D’ici là prenez soin de vous, des autres et #becreative

Kots inoccupés: la KUL montre la voie

Les Universités et Hautes écoles ne rouvriront pas leurs auditoires à la fin du confinement.  Le dispositif des cours à distance sera maintenu jusqu’au 30/06.  La question des kots inoccupés s’est par conséquent faite jour.  Les étudiants doivent-ils payer pour un logement qu’ils n’occuperont plus d’ici à l’année prochaine?

Alors que de ce côté-ci de la frontière linguistique l’interpellation de la Fédération des Centres Infor Jeunes, largement relayée dans les médias, n’a pas encore – selon les sources de votre serviteur – été suivie d’autre effet que la potentialité de la mise en place d’une task force sensée se pencher sur cet épineux problème; l’Université de Louvain (KUL) a décidé de prendre le taureau par les cornes: les loyers du mois d’avril sont réduits de moitié. Elle demande aux propriétaires privés d’appliquer la même mesure en fonction de leur moyen. L’objectif est d’offrir une bulle d’air aux étudiants et aux familles économiquement impactées par la situation actuelle.

Les autorités académique demandent par ailleurs aux locataires de ses kots “d’investir” la moitié non payée dans la lutte contre le Covid-19.

Un exemple à suivre.

Source: https://kutt.it/IvTKSQ

Ressource pédagogique – 2

Beaucoup de plates-formes d’e-learning ont décidé de rendre leur accès gratuit pendant la période de confinement. Le site udiddit fait partie de celles-là.  Une fois activé (→ les codes d’activation) tu as accès à toute une série d’exercices.  En mathématiques les exercices sont générés aléatoirement et à l’infini!

Pour d’autres ressources pédagogiques → l’article de @benpalante Ressources pédagogiques

 

5 films à voir ou à revoir afin de relativiser durant le confi’ 

Allez, sèche tes larmes de confiné et jette un oeil à cette sélection de films spécialement concoctée pour toi !

1. Inside 

Un film espagnol sorti en 2012. Un thriller angoissant et inattendu qui vaut vraiment la peine d’être vu. Après une rupture, Adriàn rencontre une jeune femme lors d’une sortie et très vite leur relation évolue. Vivant seule dans une grande maison, l’homme demande à la jeune femme d’emménager avec lui. Finalement le confinement en solo, ça a du bon. 

2. Panic room

Sorti en 2002 avec Jodi Foster et Kristen Stewart lors de ses débuts. L’intrigue se déroule à l’intérieur d’une pièce de sûreté, avec à l’extérieur des personnages bien peu sympathique. Inquiétude et suspense seront au rendez-vous dès le début du scénario. On espère que vous ne vivez pas dans un trou à rat, mais nous au moins on peut toujours faire un jogging du divan au lavabo, sans tomber nez à nez avec des malfrats 

 3. Room

C’est l’histoire d’une mère qui vit en captivité avec son fils, et qui tente tant bien que mal d’offrir une vie « normale » à son petit garçon. Un petit garçon qui n’a rien connu d’autre que le confinement depuis sa naissance. Un film à l’atmosphère pesante, certes, mais poignant à la fois et inspiré de faits réels. De quoi arrêter de pleurnicher et nous apitoyer sur notre sort l’espace d’un instant.  

 4. Buried

Dans Buried, Ryan Renolds se retrouve enfermé et enterré entre quatre planches. Son seul lien avec le monde extérieur est un contact virtuel avec le FBI. Claustrophobe s’abstenir. À côté de ce genre de détention, le confi, c’est du pipi du chat !   

 5. The descent

Amateur/trice de spéléologie, il n’est peut-être pas conseillé que vous regardiez ce film ! Il relate l’histoire de 6 jeunes femmes qui décident de partir en mission spéléologique dans les Appalaches, sauf que … un éboulement va venir bloquer toutes les issues possibles pour pouvoir s’en sortir. Celles-ci vont alors se retrouver prises au piège et vont très vite se rendre compte qu’en plus d’être coincées six pieds sous terren, elles ne sont pas seules ! C’est quand même plus sympa de prendre l’apéro en visu avec ses potes ! 

 

 

Ressources pédagogiques

Certains jeunes m’ont demandés :
“Comment rester à niveau pour ne pas tout oublier d’ici la rentrée?”

Voici des liens utiles pour continuer les apprentissages (n’hésitez pas si vous en avez d’autres) :

  1. Entraînement math CE1D – https://www.mathematices.be/2020/03/20/ce1d-like-n12/
  2. Initiation Sciences, 1e degré – #gid=1942126168″>https://docs.google.com/spreadsheets/d/1rIxbvZbflGx8n4xUtsPv3TF_IhJrDF-2UiHDUv0vZ5M/edit#gid=1942126168
  3. Des liens vers les épreuves / questionnaires vierges – http://enroute-ce1d.be/?fbclid=IwAR0DuSVV5e07Mmy55mblgCtbqaf3_oBRJiVO_iOYKFOLLJc6XFwW9RbyCkI#francais-epreuves
  4. Ressources toutes les matières – secondaire – http://www.enseignement.be/index.php?page=0&navi=194
Exercices d'anglais

Exercices d’anglais

Participer à la lutte contre le coronavirus en télétravaillant

L’Italie, la France – qui en durcit d’ailleurs les conditions – , l’Espagne, la Belgique, les USA… et maintenant le Royaume-Uni.  La liste des pays prenant des mesures de confinement s’allonge chaque jour. Des milliers de travailleurs sont contraints au télétravail. Autant d’ordinateurs connectés (Instagram, YouTube, Facebook, Netflix ont réduit leur débit afin de ne pas engorger le réseau).

Peut-être que, pianotant, certains, à l’instar de votre serviteur, se sont demandés comment ils pouvaient apporter leur pierre à l’édifice. Pensée vite étouffée par un vague sentiment d’impuissance, chassée par la notification annonçant la enième vidéoconférence de la journée; ou endormie par la bonne conscience. En restant chez moi, je sauve des vies. Pas faux. La journée se termine sur ce pansement: “en restant chez moi je sauve des vies”.

Aujourd’hui n’est pas un jour comme les autres. J’ai déménagé mon espace de travail. Je suis dans ma cuisine, elle est inondée de soleil et sur mon écran s’affiche un article intitulé: Aider la recherche à trouver un remède contre le Coronavirus, c’est possible depuis chez soi.

Le projet “Folding@Home” consiste à relier des milliers de machines entre elle pour mettre en commun leur puissance de calcul.  On obtient alors un super ordinateur, capable d’effectuer des trillions de calculs chaque seconde. Objectif: plier et déplier des protéines, en particulier celles qui compose le Covid-19, pour trouver des points d’attaque thérapeutique.

Aujourd’hui n’est pas un jour comme les autres.  Aujourd’hui je participe à la lutte contre le covid-19. En travaillant. Aujourd’hui je suis un folder.  Et vous?

Rejoindre le projet

I am One in a Million

 

Aller à la barre d’outils